Quand Johnny Hallyday éternue, la France s'enrhume. Mais quand Johnny Hallyday passe aux NRJ Music Awards à une heure de grande affluence, on se demande ce qui est le plus affligeant : la glorification d'une chaine de radio ou l'hommage rendu à un septuagénaire au patronyme yankee. A une certaine heure, on voit M. Pokora qui vient chercher une récompense. Et on apprend que ce n'est pas la première fois qu'il remporte le trophée. C'en est trop. On se barre.