vendredi 2 mai 2014

Rohmer

Plus proche de Balzac que de Marivaux, Rohmer est un cinéaste du lieu. On ne s'étonnera pas que certains de ses films débutent par de longs silences. Il s'agit là d'équivalents cinématographiques aux longues descriptions balzaciennes qui ont rebuté tant de lecteurs.
Posté par imerege à 21:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 29 janvier 2014

Rohmer.

Peut-on pardonner à Rohmer d'avoir révélé Arielle Dombasle ?
Posté par imerege à 00:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 2 juillet 2012

Quatre aventures de Reinette et Mirabelle

Cela commence par un pneu crevé, sur une route de campagne. D'où surgit le personnage féminin ? On ne le sait pas. Et puis, comme souvent chez Rohmer, nous assistons à une rencontre purement fortuite. Filmées en montage alterné, les deux héroïnes sont fatalement réunies dans le même plan : Mirabelle la citadine fait la connaissance de Reinette la campagnarde et bien nommée, tant on l'imagine en train de musarder au bord des étangs. Les jeunes filles sympathisent. Reinette invite Mirabelle à passer quelques jours en sa... [Lire la suite]
Posté par imerege à 18:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 17 septembre 2011

Conte d'été (1996)

  Troisième opus du cycle rohmérien, Contes des quatre saisons, entamé en 1990. C'est un jeune homme de soixante-quinze ans qui donne au cinéma le formidable portrait d'une génération. Melvil Poupaud lui prête ses traits et son jeu emprunté. Depuis ses débuts, à la fois avec et en marge de la Nouvelle Vague, Eric Rohmer est le cinéaste des atermoiements du coeur qu'il sonde et martyrise de manière jubilatoire. Par une sorte de fatalité, le héros rohmérien se complaît dans l'analyse de ces intermittences ou de ses indécisions, et... [Lire la suite]
Posté par imerege à 01:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 28 mars 2011

Adrien/Gaspard

Un point commun évident : la vacance. Dans La collectionneuse, Adrien ne tue même pas son ennui. Il en fait l'analyse à travers une voix off (assez inhabituelle dans le cinéma de Rohmer). Pour Gaspard, ce sont de longs travellings et le silence. A chaque fois, le littoral, tout près. Adrien s'étiole dans une grande villa de Ramatuelle. L'espace de Gaspard est un peu plus étriqué. Différence : le premier, qui ne demande rien moins que la tranquillité, sera dérangé puis séduit par l'ingénue Haydée ; le second, qui a élu le hasard,... [Lire la suite]
Posté par imerege à 08:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
samedi 19 mars 2011

Le beau mariage (1982)

Oeuvre mineure dans la considérable filmographie de Rohmer, Le beau mariage met en scène un personnage qui cristallise d'irréconciliables contradictions : convaincue que son destin lui commande de se marier, Sabine va rompre avec son amant Simon qui lui-même a déjà consommé, mais dont elle ne supporte pas d'être le faire-valoir. Un an avant Pauline à la plage, Feodor Atkine joue déjà les manipulateurs avec brio, quoique sa participation s'avère purement symbolique. C'est sans doute sa fréquentation assidue mais frustrante, ainsi que... [Lire la suite]
Posté par imerege à 13:35 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

mardi 15 mars 2011

Amanda Langlet

Douze ans avant Conte d'été, Amanda Langlet se promenait déjà au bord de la plage, où elle se faisait courtiser par Simon de la Brosse, acteur trop tôt disparu. En revoyant Pauline à la plage, j'ai tenté de retrouver la magie de cet autre film, de ce film que j'aime tant, de ce film qui m'accompagnera toute ma vie. J'en ai retrouvé des bribes, mais les longues pérégrinations existentielles de Gaspard, épousant les circonvolutions des chemins empruntés, laissent ici place à une oeuvre moins poignante, quoique délicieuse. Le coeur même... [Lire la suite]
Posté par imerege à 17:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
lundi 31 janvier 2011

L'arbre, le maire et la médiathèque.

Autant Rohmer sait jouer comme personne de la complexité des sentiments, autant il paraît artificieux et finalement très ennuyeux lorsqu'il s'aventure sur le terrain politique. Voir Pascal Greggory et Arielle Dombasle disserter de la dualité entre campagne et ville, le nez dans la luzerne et leurs chaussures de parisiens prises dans le cambouis, ça amuse un temps, mais ça finit par agacer. La médiathèque qu'il s'agit de construire n'est qu'un prétexte à de verbeuses considérations sur la res publica. Pour la première fois, Rohmer... [Lire la suite]
Posté par imerege à 21:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 27 juillet 2010

Conte d'été

Il en est de Conte d’été comme des albums des Beatles, du groupe Air, des textes de Desproges ou de Maupassant. Je m’y sens chez moi. Alors j’y reviens fréquemment. Je ne regarde plus un film, je n’écoute plus de la musique, je ne lis plus une histoire. Je deviens le film, la musique ou l’histoire. Gaspard, Léna, Margot, Solène sont des compagnons qui ne me quittent pas, qui dessinent une carte du Tendre moderne où les rôles sont clairement définis. Chacun verra midi à sa porte : on peut condamner Gaspard pour ses non-choix. Il n’en... [Lire la suite]
Posté par imerege à 13:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mardi 12 janvier 2010

Nouvelle Vague -4-

" Je suis une fille de corsaire, on m'appelle la flibustière..."
Posté par imerege à 20:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :