mercredi 28 décembre 2011

Lautréamont

Il y a un peu plus d'un an, j'ai arpenté les rues de Rouen avec ces lignes que j'avais apprises par coeur. C'était bien la première fois, en dehors de ce que l'école m'a imposé. Extrait du chant II des Chants de Maldoror. La mélodie me saisit encore : "C'était le matin. Le soleil se leva dans toute sa magnificence et voici qu'à mes yeux se lève aussi un jeune homme, dont la présence engendrait des fleurs sur son passage". La suite est un lugubre sillon tracé dans les chemins de l'épouvante, jusqu'à cet improbable accouplement avec... [Lire la suite]
Posté par imerege à 19:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 10 octobre 2011

Gaspard Proust

Dernière coqueluche de la presse, toujours orpheline de Desproges et de Coluche. Depuis vingt-cinq ans, le deuil aurait dû être fait. Cette obsession pathologique incite à l'antonomase commode : cette année, Gaspard Proust est assimilié à Desproges. Guillon doit en être fâché. Mais Guillon n'a jamais été méchant. Pour l'être encore faut-il avoir du talent. Proust a au moins des références, ce qu'on soupçonnait un peu. Houellebecq (pseudo-méchant et vrai ennuyeux), Zola (magnifique), Dostoievski (itou). Et Lautréamont, dans tout cela ?... [Lire la suite]
Posté par imerege à 22:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,