dimanche 4 décembre 2011

Guy Bedos

La météo dominicale incline à la paresse télévisuelle et l'on se retrouve, sans trop savoir pourquoi, sur le fauteuil rouge de Michel Drucker. En fait, ça fait certainement des années que des télespectateurs s'excusent de s'y trouver, en invoquant leur paresse. Nous en sommes ce dimanche. Bref, sur le fauteuil de Michel Drucker, l'on aperçoit des têtes chenues conversant gaiement de leur dernier film : Claude Rich (que l'on aime bien), Pierre Richard (tiens, que fait-il là ?) et... Guy Bedos. Première question : qui invite qui ?... [Lire la suite]