dimanche 28 octobre 2012

Patrick Clémence

Aux crétins de circonstance, on dit volontiers "Passe-moi le sel" ou "Passe-moi le poivre". Mais à Patrick Clémence, on ne parlait pas de la même façon. On le suppliait : "Passe-moi le Louki ou le Tachan". Et parfois, on avait juste à se baisser. Il nous approvisionnait. Ainsi était Patrick. Jusqu'au bout, profitant des moyens qu'offre la technologie, il a fait connaître ceux qu'il aimait et dont il a rejoint la joyeuse cohorte, avant-hier. En plein automne. Trente-et-un an après son Sétois préféré. On cherche toujours ce bistrot que... [Lire la suite]
Posté par imerege à 01:36 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

dimanche 8 avril 2012

Quelques propos sur le rock français...

- On vit sur un fort ancrage culturel du texte en France. Pour beaucoup, la bonne chanson française est forcément littéraire (par là, cette chanson avoue sa dette à la poésie). Brassens en constitue la figure tutélaire. Certains ont tenté de sortir du carcan : à mon avis, Gainsbourg a été le premier. Il a tenté d’assimiler le rock. En ce qui concerne Boris Vian, je trouve caractéristique que sa verve satirique se déchaîne en singeant les paroles des rocks américains. A travers lui, la chanson française se prévaut d’une soi-disante... [Lire la suite]
samedi 7 janvier 2012

Bergounioux ou la mélancolie crispée

 La densité du style de Pierre Bergounioux est alimentée par une mélancolie, sur un mode très proustien. Mais il me semble que le rejet de la modernité plombe cette écriture, la rend véritablement emphatique. Je vais me référer à un article que j’ai lu il y a quelque temps et qui me paraît assez révélateur d'une manière qui irrigue son oeuvre :   « La fin du monde en avançant ? » Dans cette tribune, l’auteur avoue son incapacité à se soustraire à l’uniformité des lieux, d’une géographie quasi... [Lire la suite]
Posté par imerege à 15:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 7 juin 2011

Chamfaible

C'est ainsi que Gainsbourg avait surnommé Alain Chamfort, au terme de leur dernière collaboration artistique Amour, Année zéro. A peu près le niveau des paroles du Mal-Rasé. Ce qui reste de cette oeuvre, c'est surtout la musique.
Posté par imerege à 17:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 20 février 2010

"Les petits boudins"

Y'a que Gainsbourg qui pouvait signer une chanson pareille : "Les petits boudins". Je ne sais pas si Dominique Walter a compris ce qu'il chantait en 1966 : "Dans mon agenda, quand j'en tiens un/Un petit boudin/Je le mets sous mon bras jusqu'au matin [...] C'est bon pour ce que j'ai, ça me fait du bien/Les petits boudins.C'est facile et ça n'engage à rien/Les petits boudins...". On parle souvent des "Sucettes", mais celle-là est délicieusement provocatrice, aussi. Robert Farel, grand pote de Daho, en a... [Lire la suite]
Posté par imerege à 17:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :