mardi 24 février 2015

Autofiction.

Ce qui m’intéresse dans l’autofiction -au-delà même du terme qui est discutable-, c’est d’abord la réhabilitation du personnage, après la grande lessive opérée par le Nouveau Roman. Ensuite, la falsification est moindre par rapport à l’autobiographie, qui me paraît globalement piégée par des conventions formelles (l’organisation du passé selon une logique de cause à effet, la nécessité de la rétrospection…). Je trouve que l’autofiction -dont la définition est moins circonscrite- a engendré une écriture plus sincère chez un certain... [Lire la suite]
Posté par imerege à 13:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 17 décembre 2014

Autofiction

Ce qui m’intéresse dans l’autofiction -au-delà même du terme qui est discutable-, c’est d’abord la réhabilitation du personnage, après la grande lessive opérée par le Nouveau Roman. Ensuite, la falsification est moindre par rapport à l’autobiographie, qui me paraît globalement piégée par des conventions formelles (l’organisation du passé selon une logique de cause à effet, la nécessité de la rétrospection…). Je trouve que l’autofiction -dont la définition est moins circonscrite- a engendré une écriture plus sincère chez un certain... [Lire la suite]
Posté par imerege à 11:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,