samedi 27 octobre 2012

Henri Tisot

Peut-être que les imitateurs choisissent plusieurs voix pour qu'aucune d'entre elles ne les dévore. Tisot, quant à lui, entendit celle du Général. On ne sait pas si ce fut sur les ondes de la BBC. Mais le bougre ne s'en remit jamais. Comment parlait-il chez lui ? Qui était le vrai Tisot ?
Posté par imerege à 11:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 6 septembre 2012

Pom Pom Pidou

"Le Général de Gaulle est mort. La France est veuve". Le fin lettré qu'était Georges Pompidou ne pouvait pas saluer la mémoire du grand homme sans lui tresser une couronne de lauriers. Il était convenu qu'il marquât le coup et qu'il se fendît d'une belle allégorie. Peut-être qu'inconsciemment il se souvenait qu'un autre zélateur, quelques jours plus tôt, avait dessiné la même figure de style où l'on voyait une Marianne inconsolable, pleurant sur un grand chêne abattu... lequel procédé donna même le titre d'une hagiographie de... [Lire la suite]
Posté par imerege à 19:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 20 février 2011

Responsabilité

Parce que les pleins pouvoirs ont été attribués par les parlementaires à Pétain en 1940, il va de soi que la responsabilité de la France a été pleinement engagée dans ce qui s'est passé et que Montoire a "validé". Il est navrant qu'un homme aussi avisé que François Mitterrand n'ait pas voulu le reconnaître. Merci donc à Chirac de l'avoir fait quelques mois plus tard. Question de génération, peut-être. De Gaulle avait bien dit que Vichy n'était pas la France. Hélas, si. Il ne faut pas battre sa coulpe éternellement, j'en conviens, mais... [Lire la suite]
Posté par imerege à 17:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 1 novembre 2010

En vrac.

- Le destin n'est pas si mal fait : il a épargné à Desproges d'avoir à connaître Stéphane Guillon. - Enfant, quand je ne finissais pas mon repas, j'avais le droit à deux desserts. - On commémore la tragédie du 5/7, cette discothèque qui prit feu, causant la mort de dizaine de personnes en 1970. Quelques jours plus tard, le général de Gaulle mourait, inspirant à Hara-Kiri Hebdo son célèbre titre : "Bal tragique à Colombey : un mort". Censure du pouvoir. Quarante ans après, c'est la "une" du journal satirique qui... [Lire la suite]
Posté par imerege à 16:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 13 septembre 2009

Guédiguian dompte Mitterrand

Admiré par les uns, détesté par les autres, François Mitterrand avait déjà, de son vivant, la stature d'un véritable personnage de roman. Depuis sa mort, le moulin est alimenté par les eaux les plus diverses, qu'il s'agisse de témoignages livresques ou audiovisuels. Mais n'est-ce pas l'apanage de ceux que la postérité retient ? C'est la complexité du personnage qui intrigue, attire l'attention : Mitterrand incarne les contradictions du pays qu'il a dirigés. Issu d'un milieu bourgeois, d'une tradition familiale qui ancre son... [Lire la suite]
Posté par imerege à 21:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 1 juillet 2009

Un hommage au potage

A tous ceux qui s'aviseraient de croire à la véracité du présent avis, je ne dirai qu'un mot : "Bah, tant pis." Toute ma vie a été bercée par l'univers du navet. J'ai évidemment été élevé par une famille qui m'a préservé du salmigondis de Woody Allen, ou des envolées prétentieuses de Jean-Luc Godard. Plus tard, jeune adulte, m'étant converti bien malgré moi à Télérama dans un moment de lassitude morale que les Anglais appellent "nervous breakdown", j'ai traqué les films sans T, parce que c'était bon pour la... [Lire la suite]
Posté par imerege à 20:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,