mercredi 1 janvier 2014

Livre numérique.

Dernièrement, j'ai relu l'avant-propos de l'ouvrage de Beigbeder Premier bilan après l'apocalypse. Avant de justifier les raisons qui président à ses choix littéraires, l'auteur fourbit ses armes contre la dématérialisation du livre, consacré par l'avènement du numérique. Sa préface, nourrie par une conception très aristocratique de la littérature, joue l'écran contre le papier, le stylo contre le clavier, affirme une prédominance générique, celle du roman, et regrette que la numérisation ait dévoyé les pratiques de lecture. Le... [Lire la suite]
Posté par imerege à 10:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 29 avril 2012

L'amour dure trois ans

"Je suis fasciné par l'extrême tension électrique, palpable, tremblée qui peut se créer entre un homme et une femme qui ne se connaissent pas, sans raisons particulières, comme ça, simplement parce qu'ils se plaisent et luttent pour ne pas le montrer" : nous sommes chez Frédéric Beigbeder. "L'amour dure trois ans", dernier tome des aventures de Marc Marronnier, éternel noceur, coeur en miettes, humour des mauvais jours. Si l'auteur avait choisi la concision, il aurait évité l'électrocution. Las. Droit dans le pylône. L'enchâssement... [Lire la suite]
Posté par imerege à 00:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
dimanche 10 avril 2011

Quelques mots sur le roman -2-

Le roman que Butor et les thuriféraires du Nouveau Roman remettent en cause est celui qui a longuement prévalu en France, c'est-à-dire une "oeuvre d'imagination en prose" (Henri Coulet), dont le principal dessein est de divertir. Souvent hétérogène, ce type d'oeuvre multiplie les excursus et dilate le récit à l'extrême. Ainsi, L'Astrée se soucie peu de la "forme" ou de "résoudre" les difficultés d'organisation inhérentes à la multiplication des épisodes : les ruses amoureuses de Hylas n'entretiennent qu'un rapport très lointain avec... [Lire la suite]
Posté par imerege à 18:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,