lundi 26 septembre 2011

Documentaire de Patrick Rotman (France 2)

Loin, absolument loin des préoccupations du peuple français, deux fauves politiques s'affrontent, tandis que leurs amis respectifs comptent les points. Balladuriens et chiraquiens rejouent la tragédie des Atrides, pour reprendre l'expression de Xavier Darcos. Le documentaire de Patrick Rotman, au-delà de son intérêt, laisse au spectateur un goût amer. Ce psychodrame n'a rien de neuf : la politique en a connu depuis la nuit des temps. Mais chaque fois, la foule demeure en périphérie, à la lisière de ce qui le regarde pourtant,... [Lire la suite]
Posté par imerege à 18:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 25 septembre 2011

Pensées pour célibataires.

La « relation béquille » est utile en attendant de trouver une deuxième jambe, mais si celle-ci est une jambe de bois, vaut mieux amputer tout de suite, sinon on risque la gangrène. La « relation béquille » nécessite un accord mutuel entre les deux parties concernées : c’est un CDD qui ne doit jamais se transformer en CDI. Si une fille retourne avec son ex par facilité, et que celui-ci accepte, ça fait deux cons en couple. Si un ou une trentenaire pense un jour de cafard que... [Lire la suite]
Posté par imerege à 00:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 21 septembre 2011

Véronique Sanson

La prodigieuse fécondité créative de Véronique Sanson s'est tarie à la fin des années 70. On préfère oublier ce qu'elle a produit depuis 30 ans, si l'on excepte "Allah" ou "Sans regrets". Compassion et nostalgie. De Sanson, on retiendra le dialogue qu'elle amorça, par-delà les années, avec Michel Berger.  "Toute une vie sans te voir" reste le témoignage le plus émouvant de cet échange par chansons interposées, quoi qu'en pense France Gall. On a rarement chanté l'émotion avec autant de sanglots contenus, et cela vous serre le... [Lire la suite]
Posté par imerege à 23:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 19 septembre 2011

Le Horla (1887)

Imaginez que votre pire cauchemar soit un cauchemar invisible... vos bras se tendent pour l'attraper, et vous n'étreignez que du vide. Le Horla, certainement la nouvelle fantastique la plus célèbre de Maupassant, c'est ça : un ennemi qui n'a pas de forme, pas de visage, mais qui peu à peu s'insinue dans la vie du narrateur, finit par hanter ses nuits, et par le rendre fou. En 1887, Maupassant n'a pas encore sombré dans la démence, mais son récit, présenté sous la forme d'un journal à la première personne (très efficace !), est... [Lire la suite]
Posté par imerege à 23:39 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
dimanche 18 septembre 2011

Confession

L'auto-flagellation à laquelle le monde médiatique condamne un homme politique et dont les spectateurs sont les témoins, est aussi ce que l'opinion publique considère comme un dû, permettant au fantasme collectif d'assouvir sa vengeance et de s'en repaître. DSK a fait acte de contrition devant les yeux du monde. Il s'est excusé de ce qu'il qualifie "une faute morale", alors que rien ne l'obligeait à le faire, indépendamment de ce que chacun pensera. La faute qui justifie cette confession publique n'appartient qu'à... [Lire la suite]
Posté par imerege à 23:08 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 17 septembre 2011

Michel Berger

Au moment de sa mort, Michel Berger donnait l'impression de se chercher. Il venait de sortir un album assez médiocre, musicalement très daté, bourré de synthétiseurs, alors que le talent mélodique de Berger refuse la surcharge. Qu'aurait-il fait dans les années 90 et 2000 ? Du cinéma, comme il le rêvait ? Finalement, le mystère même qui émane de sa personnalité empêche de l'imaginer à la fois polyvalent et heureux.
Posté par imerege à 23:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

samedi 17 septembre 2011

Série Noire (1979)

Après trois premiers films remarqués, dont le désormais mythique Police Python 357, Alain Corneau s'attaque à un sacré défi : adapter l'univers de Jim Thompson, un des plus grands auteurs de polar américain. Secondé par l'écrivain Georges Perec, le réalisateur déplace l'intrigue du roman Des cliques et des cloaques dans un enfer urbain, peuplé de personnages céliniens. Aujourd'hui, il est difficile d'appréhender Série Noire, sans être piégé par la performance de Patrick Dewaere. On sait que le film d'Alain Corneau a largement... [Lire la suite]
Posté par imerege à 01:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 17 septembre 2011

Conte d'été (1996)

  Troisième opus du cycle rohmérien, Contes des quatre saisons, entamé en 1990. C'est un jeune homme de soixante-quinze ans qui donne au cinéma le formidable portrait d'une génération. Melvil Poupaud lui prête ses traits et son jeu emprunté. Depuis ses débuts, à la fois avec et en marge de la Nouvelle Vague, Eric Rohmer est le cinéaste des atermoiements du coeur qu'il sonde et martyrise de manière jubilatoire. Par une sorte de fatalité, le héros rohmérien se complaît dans l'analyse de ces intermittences ou de ses indécisions, et... [Lire la suite]
Posté par imerege à 01:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 17 septembre 2011

Promenade

    Je devais musarderaux alentours de Rouen, informé qu'une foire-à-toutse tenait, et qu'elle drainait son lot de chalands, et puis je n'aijamais trouvé la commune. Alors j'ai poursuivi ma route en voiture,parce que j'ai toujours aimé me perdre dans la nature. J'ai fini parpousser la porte d'un magasin que l'on visite le dimanche, avec la ferme intention d'y perdre son temps. J'y ai regardé le nom de plantes que je ne connaissais pas. Si j'avais eu à céder ma place, je l'aurais fait plus qu'à mon tour. Mais je suis resté... [Lire la suite]
Posté par imerege à 00:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 14 septembre 2011

Renaud

Dans les années 82-83, j'ai dormi dans ma chambre avec un poster de Renaud, visage soucieux et foulard rouge noué autour du cou, époque "chetron sauvage". Quelques semaines auparavant, ma mère et moi étions allés le voir sur scène et je m'étais beaucoup ennuyé. A sept ans, la réalité sociologique d'un HLM ne constitue pas un argument consensuel. Mais j'avais retenu une énergie. Plus tard, j'ai plus attentivement écouté l'album Mistral gagnant, une vraie réussite, même si là encore mon jeune âge m'empêchait de discerner la qualité de... [Lire la suite]
Posté par imerege à 16:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,