dimanche 7 juin 2015

Catharsis

A la fin de "Catharsis", les petits bonhommes se remettent à marcher.
Posté par imerege à 15:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

samedi 6 juin 2015

Grosses têtes.

Ruquier anime "Les grosses têtes" sur RTL. Parcours logique pour celui qui les imitait déjà sur une radio locale normande : qu'on se souvienne des "Petites têtes".  
Posté par imerege à 15:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 5 juin 2015

Expression

Pourquoi dit-on "raide comme la justice" ? La suppose-t-on "raide" à ce point ?
Posté par imerege à 15:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
dimanche 31 mai 2015

Left Bank.

Ca faisait longtemps que je n'avais pas écouté "Left bank", que je n'avais pas écouté "Pocket Symphony" en entier. Air est un groupe que j'adore. Que j'aimerai toujours.
Posté par imerege à 22:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
samedi 30 mai 2015

Charlie Hebdo

Sidéré dans l'instant. Si cet instant dure quelques jours, on considère qu'il s'agit d'une sidération collective. Si elle disparaît peu à peu au fil des semaines, c'est qu'il s'agissait effectivement d'un phénomène beaucoup plus collectif qu'une émotion vraiment personnelle. Quand la sidération s'installe et qu'elle prend racine, l'individu redevient seul avec lui-même, soit dans son deuil personnel, soit dans une pensée qui lui est moins facile à partager, puisque chacun a repris le fil de son existence. Qui pense encore au 7... [Lire la suite]
Posté par imerege à 23:25 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 28 mai 2015

Poët Poët

Quand on extrait ces mots de Guillevic, "mais nous avons à dire, nous avons à gagner", le plus drôle est de leur adjoindre le titre de cette bouffonnerie poétique : Gagner. Repris quelques années plus tard par Bernard Tapie.
Posté par imerege à 23:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 28 mai 2015

Malraux

Un grand nombre de gens s'extasient sur le discours de Malraux devant le Panthéon, en 1964. Je ne gloserai pas sur son contenu : oui, Jean Moulin a eu du courage. Cela va sans dire. C'est l'évidence. Mais cette voix chevrotante, cette théâtralisation outrancière, ce vent qui soulève ces feuilles, ces manteaux sombres, ces mots qui me paraissent si empesés, assénés. On se croirait dans un film expressionniste. Je ne peux pas regarder ces images sans me dire : "Tu parles d'une cérémonie fantomatique".
Posté par imerege à 23:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 26 mai 2015

Joie

La joie devrait être inscrite comme le principe fondateur de toute société, de toute association, de toute relation.
Posté par imerege à 23:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
lundi 25 mai 2015

Hybride

A la fois hyper horripilant (3/4) et génial (1/4). Ce morceau de Muse, Space Dementia, sur "Origin of Symetry", qui doit sa dette à Rachmaninov. Découvert grâce à une copine. Le refrain : génial. Le reste : pompier, affecté. Les paroles : nulles. Mais je reste toujours pour la minute trente de bonheur auditif. Premier orgasme : 2'01-2'49. Décollage électronique, c'est quand même une des mes terres d'élection. Même gradation jubilatoire que sur "On the run" des PInk Floyd. Deuxième orgame : 3'35-4'22. Même impression, étirée pour... [Lire la suite]
Posté par imerege à 11:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
dimanche 24 mai 2015

Monkberry Moon Delight

45 plus tard, Ram tient définitivement la rampe. Que retenir dans cet album ? Pas le pudding "The back seat of my car" qui sonne trop comme une chute de studio des sessions Abbey Road, mais plutôt ce boogie très Screamin' Jay absolument électrisant "Monkberry Moon Delight" où Paul retrouve les inflexions vocales de "Oh darling !". C'est dire si Macca fut grand, vocalement très grand, de 67 à 82, date de son dernier chef-d'oeuvre pop Tug of War.  
Posté par imerege à 12:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :