dimanche 11 septembre 2016

Mystère

La Femme sort un nouvel album. Et c'est grandiose.  
Posté par imerege à 10:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

samedi 5 décembre 2015

Alain Chamfort

Passons sur le lieu commun du refrain : "Quand on est aimé, on peut tout faire, je crois". Encore que, j'aime bien la modalisation : "je crois". C'est pas mal de faire passer un nuage sur cette béatitude énonciative. Pourquoi ai-je toujours aimé "Comme un géant" d'Alain Chamfort ? Musicalement, pour sa grâce et sa douceur nostalgiques qui contredisent quasiment tout ce que les paroles évoquent: un père qui aime sa petite fille de trois ans, raconte le bonheur simple et intense que sa présence lui procure. Pourtant, la... [Lire la suite]
Posté par imerege à 17:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 21 octobre 2015

Punk

BRASSEN'S NOT DEAD.Mourir pour des idées Ne jamais oublier que Brassens n'a plus jamais oublié d'album à partir de 77. Il savait bien que les punks l'avaient doublé par la gauche.
Posté par imerege à 23:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
dimanche 23 août 2015

Harrison

Le film de Scorsese sur Harrison diffusé hier soir à la télé réhabilite un Beatle de l'ombre, sorte de Bill Wyman un peu ombrageux, dont l'émergence du talent a coïncidé avec le déclin du groupe. Dommage que G. Harrison ait un peu mis tous ses oeufs dans le même panier en 1970 : bien sûr, son triple album tout de même formidable -All things must pass- mérite qu'on s'y attarde, mais  c'est comme si, après, il n'y avait plus grand chose. Il est vrai que si l'on excepte quelques chansons, la discographie du... [Lire la suite]
Posté par imerege à 17:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 5 août 2015

Bertrand Cantat

Pour rigoler au coeur de l'été, quatre vers du pseudo-poète, révolté et pleurnichard Bertrand Cantat : Génétique en bandoulière Des chromosomes dans l'atmosphère Des taxis pour les galaxies Et mon tapis volant dis ? Et vive et versa, comme chantaient les Inconnus. Il y a quelques mois on a retrouvé Cantat fidèle à lui-même et à sa logorrhée de parolier nullissime. Ca ne vaut pas la peine d'être cité.
Posté par imerege à 22:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
dimanche 7 juin 2015

Sparks

Ce bon vieux Ron Mael et sa clique fusionnent ces jours-ci avec Franz Ferdinand. En attendant, on peut se souvenir du roboratif "Singing in the shower" avec nos deux Rita, sous l'égide du génial Tony Visconti. Le tout, c'est de savoir si Ron Mael fera mentir sa réputation et mettra enfin les pieds sur son clavier.
Posté par imerege à 15:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 31 mai 2015

Left Bank.

Ca faisait longtemps que je n'avais pas écouté "Left bank", que je n'avais pas écouté "Pocket Symphony" en entier. Air est un groupe que j'adore. Que j'aimerai toujours.
Posté par imerege à 22:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 7 mai 2015

I giardini pensili hanno fatto il loro tempo (1992)

J'écoute cette valse très étrange, issue de l'excellent Novecento (1992) et ce qui me plaît, c'est une sorte de dissonance brumeuse et calme que la voix rauque de Conte accompagne , sur fond de vent lointain et de nappe synthétique. Cette voix de crooner un peu fatigué, qui ne déteste absolument les fantaisies, l'imitation d'une trompette enrhumée, par exemple. Une façon de ne pas y toucher, en touchant quand même.
Posté par imerege à 22:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 18 mars 2015

Radiohead -2-

Et puis "Karma Police", ça ressemble un peu trop à "Sexy Sadie".
Posté par imerege à 09:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 18 mars 2015

Mélange.

La troisième section de "Paranoid Android" est quand même une merveille. Cette espèce de cantique nappé de Mellotron sur lequel vient se poser la voix plaintive de Thom Yorke soutient largement la comparaison avec le pont de "Good Vibrations" ou n'importe quel chef-d'oeuvre gigogne de la pop ("Happiness is a warm gun" dont la structure de "Paranoid" procède largement). Après, je reconnais que Thom Yorke est un pleurnichard plutôt pénible.
Posté par imerege à 09:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :