jeudi 10 novembre 2011

Robert Diochon

Le football n'a jamais été une spécialité rouennaise : on ne s'est jamais vraiment bousculé dans ce petit stade et l'on n'y a pas vu beaucoup de stars. Platini dans les années 70, quand Rouen s'est invité très peu de temps en division 1. Et puis, un passage éclair dans l'élite, entre 82 et 85 : à cette époque, l'équipe de Robert Vicot, menée par le vaillant Jean-François Beltramini, avait accroché le grand Bordeaux d'Aimé Jacquet. Diochon vibra quand le 4 février 1984, Pascal Malbeaux crucifia les célèbres grenats de Giresse, Tigana,... [Lire la suite]

dimanche 30 octobre 2011

France-Dimanche

On relâche ses muscles, on file chez son docteur, et comme on n'a absolument rien à faire, on arrête de regarder la grand-mère d'en face qui s'étiole. On lorgne vers le porte-revues, et là, on voit toujours un bon vieux "France Dimanche" qui traîne (rare que les cabinets médicaux débordent de revues intellectuelles). On avise la une et ses titres apocalyptiques. Car ce magazine, c'est la revanche des anonymes sur les célébrités. On vous apprend à longueur de pages que les stars sont malheureuses et que c'est bien le prix à payer... [Lire la suite]
vendredi 21 octobre 2011

Brassens -2-

Aux concepteurs du téléfilm, on rappellera aussi que Brassens a vécu "Impasse Florimont" et non pas "Impasse Florimond" (sic !).
Posté par imerege à 22:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 21 octobre 2011

Téléfilm

J'ai donc vu "Brassens, la mauvaise réputation" sur France 2, ce mercredi. Autant lever l'ambiguïté : c'est complètement nul. La catastrophe à laquelle nous prépare la bande-annonce s'avère en-dessous de ce que ce pensum nous impose : en gros, Brassens version "Plus belle la vie" : les mêmes acteurs ringards, la même mise en scène (émotions en cadrages serrés, sourires entendus, direction d'acteurs complètement flasque), les mêmes décors carton pâte. Et ça se dit du service public... Le pauvre Georges doit fumer dans sa tombe. Autant... [Lire la suite]
Posté par imerege à 22:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 18 octobre 2011

Ombres à Annecy (août 2010)

Posté par imerege à 23:46 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 12 octobre 2011

Théâtre

Voici à quelle surprise on s'expose lorsque l'on touille un peu trop...
Posté par imerege à 00:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 28 août 2011

Carlier

  Guy Carlier... autrefois contempteur de la télévision stupide. Tu parles. Depuis qu'on l'a vu s'incliner platement devant un parterre de show-bizeux sans génie,  on se dit que vraiment notre homme a fait de la médiocrité son fonds de commerce, quitte à vouloir s'y vautrer à force de l'avoir humée, par zappeur interposé. Guy Carlier a toujours été un chroniqueur surestimé, sans aucun talent d'écriture, qui ne fait que colpoter des pensées convenues, comme "les élèves de la Star Academy sont des... [Lire la suite]
Posté par imerege à 01:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 23 août 2011

La promesse ou Ca dégouline sous les estrades -10-

 Il proposa une brasserie, en plein cœur du quartier piéton. On avait connu démarche plus romantique, mais il s’excusa en avouant qu’il n’avait pas beaucoup d’argent. Elle lui pardonnait volontiers. C’est elle qui paierait le repas. Il avait d’abord protesté mollement, mais tout ce qu’il souhaitait désormais, c’était s’abandonner. D’abord dans une conversation littéraire, puis dans ses bras. Ils allaient étirer cette soirée. L’issue en était certaine. Lorsqu’ils choisirent leur table au fond d’une grande salle abondamment... [Lire la suite]
Posté par imerege à 01:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 12 août 2011

Hommage

"Peu importe si tu m'aimes/Je me fous de mon dentier." (Edith à peu près qui piaffe)
Posté par imerege à 21:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
dimanche 7 août 2011

Mon Jeannot

Il y a quelques années, au hasard d'une émission télévisée, Jean-Marie Bigard et Jean Roucas se sont retrouvés sur un même plateau. Le premier, à la proue du navire, le second, sous la ligne de flottaison. Roucas, hélas !  Quel qu'en fût le prix, il venait à nouveau d'exister sur la scène médiatique, par la grâce d'une apparition bêtifiante qui le condamnait irrémédiablement à l'opprobre publique. Heureusement pour lui, une cohorte de "has been" avait eu la même velléité, de sorte qu'on oublia tout ce petit monde aussitôt... [Lire la suite]
Posté par imerege à 22:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,