dimanche 19 février 2012

12 juillet 1998

Paris, ce soir-là, n'était qu'une clameur. Avant le match, le bleu-blanc-rouge partout et les rumeurs d'une fête à célébrer d'avance. Certitude qu'on ne reverrait plus cela, que si cela reproduisait, ce serait ailleurs et une seconde fois. Les premières fois ont un parfum d'éternité. Ce qui suit n'est qu'une redite. Le 12 juillet 1998, la France du football savait qu'elle atteindrait le toit du monde et que le reste ne serait qu'une descente.
Posté par imerege à 16:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 8 février 2012

A votre écoute, coûte que coûte

Gloire soit rendue à la radio France-Inter pour sa désopilante émission quotidienne : "A votre écoute, coûte que coûte", diffusée chaque jour à 12h20. C'est bien la meilleure de l'année. Les De Baulieu sont le couple le plus inénarrable du PAF qu'on ait entendu depuis longtemps.
Posté par imerege à 19:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
lundi 6 février 2012

Lunettes noires pour nuits blanches.

C'était l'époque où on avait l'impression de s'encanailler le samedi soir. Alors qu'en fait, on ne faisait que regarder Ardisson à la télé. Mais le générique donnait le ton : Iggy Pop vous emmenait sur les sentiers de son plus sombre album, tandis que défilaient des stars affublées de lunettes : de Coluche à Gorbatchev. Emission mémorable : la spéciale Gainsbourg, avec une interview hautement éthylique avec Antoine Blondin (bien sage, en l'occurrence, ce jour-là).
dimanche 29 janvier 2012

Réponses

"Ca vous fait quoi qu'on vous appelle le nouveau Coluche". "Cela vous fait quoi qu'on vous appelle le nouveau Desproges ? Réponses possibles : 1- Ca prouve que vous vivez dans le passé. 2- Ca montre qu'il n'est pas arrivé grand chose dans l'humour français depuis 25 ans. 3- Ca m'incite à croire que vous me condamnez aux accidents de la route ou aux métastases. 4- Ca montre que vous maîtrisez l'antonomase. 5- C'est un peu insultant pour ceux qui les ont précédés. 6- Cela confirme qu'on est Coluche ou Desproges,... [Lire la suite]
Posté par imerege à 16:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 17 janvier 2012

Maguy

Rosy Varte est morte. Je ne saurais dire pourquoi elle m'évoquait mon institutrice de CM1. Même coiffure, certainement.
Posté par imerege à 06:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 12 janvier 2012

Sottise

Karin Viard, l'actrice qui déteste la province, fait partie de ces gens qu'on dit intelligents. L'interview qu'elle donne au magazine Télérama en constitue une preuve irréfutable. Lisons plutôt : "On y est prisonnier. Enkysté dans des certitudes [...]. En province, tout est réglé. On connaît tout le monde depuis toujours. Même les jeunes ont des discours de vieux". Le corollaire, c'est qu'évidemment à Paris, "on est forcé de bouger sans cesse". La bonne vieille dualité réac ressurgit, qu'on croyait anéantie par la décentralisation.... [Lire la suite]
Posté par imerege à 22:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

lundi 9 janvier 2012

Elie Semoun

Le charmant et subversif Elie Semoun, occasionnel chanteur de bossa-nova, avoue au cours d'une émission de télévision qu'il a travaillé avec Muriel Robin sur son dernier spectacle. La collaboration a dû être fructueuse puisque, non content d'être félicité par sa consoeur de poilade, M. Semoun glisse qu'ils ont "co-écrit ensemble". A ce point de collaboration artistique, le pléonasme relève quasiment d'un aveu.
Posté par imerege à 21:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 6 janvier 2012

Evolution

Dans la chambre de ma soeur, j''ai le souvenir d'avoir vu un poster d'une célèbre chanteuse blonde, qui autrefois disait merci en ramassant des pièces jaunes. Heureusement, ça n'a pas trop duré, car ma soeur avait d'autres horizons culturels. Elle n'est pas restée à Lorie cantonnée.
Posté par imerege à 17:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 16 décembre 2011

Christian Hecq

L'on donne à nouveau Un fil à la patte à la Comédie Française. Dans le célèbre vaudeville de Feydeau, Christian Hecq brille de mille feux, damant le pion à ses autres partenaires. A côté, Guillaume Gallienne fait figure de bon élève un peu emprunté. Car c'est bien Hecq qui focalise tous les regards. A peine entré sur scène et le public qui applaudit déjà ! Le reste est un récital, entre Chaplin, Tex Avery et De Funès. Avec son corps en caoutchouc et son physique de Nosferatu, Christian Hecq dynamite chaque scène, transporte le... [Lire la suite]
Posté par imerege à 18:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 25 novembre 2011

Stéphane Collaro

Persuadé d'avoir été un poil-à-gratter dans les années 80, Stéphane Collaro se la coule douce avec le sentiment du devoir accompli. Il sirote des punchs sur une île des Antilles, en pensant à ces glorieuses années où il exhibait des marionnettes, des filles dénudées et récitait le Vermot, flanqué de ses comparses lourdingues. Moins chanceux, Jean Roucas est obligé de faire rire un vieux public au théâtre des Deux-Anes. Pour lui, pas de soleil doré. Mais Roucas n'a jamais été producteur, juste un comique de passage qui n'a pas su... [Lire la suite]
Posté par imerege à 23:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,