jeudi 13 octobre 2016

Injustice.

Une vieille grand-mère s'est voler la Vénus d'Urbin, oeuvre qu'elle avait miraculeusement acquise par des voies détournées. Aujourd'hui, un comité exhorte les auteurs du larcin à lui restituer ce qui lui appartient. Un seul mot d'ordre, en somme. "Rendez le Titien à sa mémère."
Posté par imerege à 19:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 3 février 2016

Affaires.

Dans les affaires, toujours se méfier qu'on n'agisse pas derrière votre dos.  
Posté par imerege à 14:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 11 novembre 2015

Déception.

La saison 2 des Revenants s'est longtemps fait attendre. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que les personnages stagnent comme les eaux du barrage. Dommage. On ne demandait pas que tout soit résolu, parce que le charme du fantastique réside dans cette indétermination permanente des situations.  Mais ce qui est plus embêtant, c'est qu'on n'arrive même plus à s'attacher aux protagonistes, alors que la sympathie qu'on éprouvait pour chacun d'eux dans la saison 1 avait crée une certaine forme d'addiction.  Peut-être... [Lire la suite]
Posté par imerege à 21:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 2 octobre 2015

Allô qui va là je te prie.

Le très original animateur Maurice, jadis découvert sur Skyrock dans une émission aqueuse et nocturne, officie maintenant sur le Web. Depuis des années, en fait. Mais ça fait toujours plaisir de retrouver une vieille connaissance radiophonique. Vingt ans après.
Posté par imerege à 23:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
dimanche 20 septembre 2015

Lamentable échange, hier soir chez Ruquier, entre Yann Moix et Michel Onfray.  Festival d'attaques ad hominem entre deux nantis du milieu éditorial, dont la seule présence remplit le cahier des charges de l'"infotainment" voulu par l'animateur d'"On n'est pas couchés".
Posté par imerege à 12:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 19 juin 2015

Coluche

Il y a 29 ans mourait Coluche. Et les autres comiques se sont dit : "Enfin nous !"
Posté par imerege à 09:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 29 avril 2015

France 2

Dans l'émission de Sublet sur France 2, "Disparue", téléfilm de France 2, fait l'objet d'une intense promotion. "Sans aucune flagornerie", dit une intervenante. Alors qu'il faut bien le dire : Pierre-François Martin Laval joue comme peu de pieds, Demaison et sa posture simili-venturesque sonnent faux et la mise en scène façon "moteur-coupez" privilégie des situations hyper convenues où les crises de nerfs sont très appuyées. Très soulignées.
Posté par imerege à 22:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mardi 6 janvier 2015

Les langages hermétiques.

"Si primo, les taux répertoriés sur la base des indices préconisés n'indiquent pas le processus moyen long court terme des liquidations préparatoires des derniers taux réajustés et si surtout deuzio, les OPA de la BE ne stoppent pas les PCI à 0.16 TTC proposés par le CMB à la CE le 10/08/91 après JC, je dis foncez, il n'y aucun risque !" (Les Inconnus).
Posté par imerege à 21:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
dimanche 4 janvier 2015

Coluche.

Si on discute la nature même du comique de Coluche, on s’aperçoit que le tournant a lieu vers 1975, avec Le Schmilblick. Concession totale à l'humour gaulois : grosse marrade et par ici la monnaie. Donc, pas en 81, avec les élections présidentielles ou en 82 avec la mort de Dewaere. Je propose une hypothèse, étayée par un certain nombre de faits : d'abord, on rembobine. Fondamentalement, Coluche se tire du Café de la Gare parce que son humour ne s’accorde pas avec celui de Romain Bouteille, que ni le comique gaulois, ni la notoriété... [Lire la suite]
Posté par imerege à 19:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 15 novembre 2014

Coluche, "Le jeu de la vérité".

En mai 1985, Coluche effectue son grand retour médiatique, via une émission dont on on parlait beaucoup ces années-là : Le Jeu de la Vérité. Soumises à un feu de questions insidieusement sélectionnées et posées par les télespectateurs (au standard ou sur le plateau), les stars se trouvaient parfois bousculées, voire plus. On se souvint que Chantal Goya y laissa les plumes de son chapeau magique et en voulut beaucoup au souriant Patrick Sabatier... lequel jouait très bien son rôle de gendre idéal, mais qui n'en pense pas moins. Le... [Lire la suite]
Posté par imerege à 18:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :