lundi 28 mars 2011

Adrien/Gaspard

Un point commun évident : la vacance. Dans La collectionneuse, Adrien ne tue même pas son ennui. Il en fait l'analyse à travers une voix off (assez inhabituelle dans le cinéma de Rohmer). Pour Gaspard, ce sont de longs travellings et le silence. A chaque fois, le littoral, tout près. Adrien s'étiole dans une grande villa de Ramatuelle. L'espace de Gaspard est un peu plus étriqué. Différence : le premier, qui ne demande rien moins que la tranquillité, sera dérangé puis séduit par l'ingénue Haydée ; le second, qui a élu le hasard,... [Lire la suite]
Posté par imerege à 08:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mardi 15 mars 2011

Amanda Langlet

Douze ans avant Conte d'été, Amanda Langlet se promenait déjà au bord de la plage, où elle se faisait courtiser par Simon de la Brosse, acteur trop tôt disparu. En revoyant Pauline à la plage, j'ai tenté de retrouver la magie de cet autre film, de ce film que j'aime tant, de ce film qui m'accompagnera toute ma vie. J'en ai retrouvé des bribes, mais les longues pérégrinations existentielles de Gaspard, épousant les circonvolutions des chemins empruntés, laissent ici place à une oeuvre moins poignante, quoique délicieuse. Le coeur même... [Lire la suite]
Posté par imerege à 17:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
samedi 12 mars 2011

Somewhere/Lost in translation

En revoyant Lost in translation hier soir, je me suis dit que Somewhere n'était qu'une pâle réécriture, fondée sur une thématique semblable : le vague à l'âme d'une star désoeuvrée. Autour : des chambres d'hôtel luxueuse, la jet-set, tout ce qui a constitué l'environnement de Sofia Coppola depuis sa plus tendre enfance. Mais son deuxième film serrait le coeur, quelque part entre le rêve et le regret. Scène splendide : Charlotte marchant seule à Kyoto, sur la musique de Air, visage tourné vers une procession nuptiale. Quelle grâce !... [Lire la suite]
Posté par imerege à 13:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
lundi 28 février 2011

Dark Water

Hideo Nakata a été l'initiateur du renouveau dans le film d'horreur japonais, en se détournant des effets qui plombent habituellement le genre : apparition brutale d'une force antagoniste, utilisation outrageuse de la bande-son, jeu expressionniste des comédiens. Il y aura certes des moments qui vous feront bondir dans ce petit bijou d'angoisse. Mais globalement, Nakata privilégie l'ellipse ou une peur de second plan qui semblent aussi terrifiantes qu'une porte s'ouvrant vers l'enfer ou un couteau brandi s'abattant comme le destin sur... [Lire la suite]
Posté par imerege à 17:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
lundi 31 janvier 2011

L'arbre, le maire et la médiathèque.

Autant Rohmer sait jouer comme personne de la complexité des sentiments, autant il paraît artificieux et finalement très ennuyeux lorsqu'il s'aventure sur le terrain politique. Voir Pascal Greggory et Arielle Dombasle disserter de la dualité entre campagne et ville, le nez dans la luzerne et leurs chaussures de parisiens prises dans le cambouis, ça amuse un temps, mais ça finit par agacer. La médiathèque qu'il s'agit de construire n'est qu'un prétexte à de verbeuses considérations sur la res publica. Pour la première fois, Rohmer... [Lire la suite]
Posté par imerege à 21:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 12 janvier 2011

Dany Boon.

Dany Boon, si tu ne sais pas d'où il vient... parce que Bienvenue chez les Ch'tis, c'est quand même une histoire à dormir debout pour un truc où y'a finalement pas de quoi se relever la nuit. Un Nord où on trempe ses mots et ses fromages dans la pluie, une fraternité qui n'appartiendrait qu'à ceux qui vivent là-bas, comme si le monopole des couleurs relationnelles ne concernait que ceux qui voient le gris. Enrico Macias, la genèse de l'inspiration boonienne : "Les gens du Nord ont dans le coeur...". Mais le coeur n'a aucune... [Lire la suite]
Posté par imerege à 14:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mardi 21 décembre 2010

Jeanne Moreau.

Exclusivité du Touilleur : Josée Dayan tourne un nouveau téléfilm avec Jeanne Moreau sur l'île de Ré. Jeanne Moreau sur l'île de Ré, ça vaut mieux que Jeanne Moret sur l'île de Rot.
Posté par imerege à 18:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mardi 21 décembre 2010

Monument.

Depardieu a passé l'âge de tourner. Il devrait plutôt se retourner.
Posté par imerege à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mardi 14 décembre 2010

La visite de la fanfare (2007)

C'est dans un espace kaurismäkien que s'épanouit le premier film d'Eran Kolirin, petite merveille de douceur et de bonté. Une improbable fanfare égyptienne se perd dans un no man's land  et se trouve recueillie par une femme entre deux âges, qui s'échinera à séduire le chef de la troupe, trop hiératique et trop blessé pour céder à ses avances. Le motif est convenu : il s'agit d'une de ces parenthèses mille fois explorées par le cinéma, mais ici réactivée sur fond de conflit atavique. Il reste que la géopolitique s'efface au... [Lire la suite]
Posté par imerege à 17:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 7 octobre 2010

Nikita

Cette musique correspond à ce qui est pour moi la plus belle scène du film : avec Jeanne Moreau. Anne Parillaud se métamorphose en séduisante jeune femme. Je maintiens : Nikita est le sommet de Luc Besson.
Posté par imerege à 19:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :