vendredi 21 octobre 2016

Pierre Etaix

On sentira pas trop la mort de Pierre Etaix qui, de son vivant, était un classique, dont le nom sonnait comme Linder ou Keaton. On se demandait s'il ne s'agissait pas d'un mec parachuté du muet. On s'étonnait presque de le voir parler, répondre à des interviews sur des plateaux, comme si ce n'était pas tout à fait lui. Dans le film de Kaurismaki, Le Havre, il joue un médecin bienveillant qui a peu de répliques. Ca lui va plutôt bien.
Posté par imerege à 21:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 22 janvier 2016

Cosmopolis.

Film génial et BO géniale.   Cosmopolis (2012) - Long to Live (Soundtrack OST)
Posté par imerege à 21:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 5 janvier 2016

Oeuvre

Que Galabru ait tourné dans trois-quart de navets, c'est un fait. Et l'intéressé lui-même ne reniait pas ce potager fertile. Mais quand même. "Les diplômés du dernier rang", dans le genre, c'est un Everest.
Posté par imerege à 06:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mardi 17 novembre 2015

Frenzy (1972)

Pas le meilleur Hitch. Quelques scènes de bravoure, mais aussi un humour culinaire lourdingue et beaucoup de phallocratie.
Posté par imerege à 08:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
lundi 14 septembre 2015

Limpide

On m'avait présenté Rohmer comme un cinéaste intello-chiant et j'ai longtemps repoussé le moment de voir ses films en partie à cause de cette réputation. Or, ce qui m'est apparu en regardant Conte d'été, c'est la limpidité d'un récit et la grande simplicité des dialogues, dont l'élégance n'entrave jamais la compréhension. Si complexité il y a, elle ne concerne que les motivations des personnages et l'implacable hiatus qui existe entre ce qu'ils disent et ce qu'ils font. Récurrence du cinéma rohmérien.
Posté par imerege à 09:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
lundi 10 août 2015

Cavanna, jusqu'à l'ultime seconde j'écrirai (Denis Robert)

Il faut vraiment jouer des coudes avec 15 personnes pour voir ce film diffusé au mois d'août dans une salle parisienne. On ne regrette pas. Autour de Cavanna dont la biographie est égrénée avec précision gravitent des intervenants plutôt pertinents : parmi eux, ce bon vieux Willem qui ne se répandit pas après le 7 janvier et qu'on ne sollicita d'ailleurs pas trop. Tant mieux. Avec son inimitable accent batave, il clôt ce documentaire sur un extrait du dernier livre cavannesque. Avant, d'une voix affaigblie, le vieux moustachu aux... [Lire la suite]
Posté par imerege à 15:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

mardi 28 avril 2015

Marc Olivier Fogiel

Sur le divan de Marc-O., ce soir, Mireille Darc. L'entretien a porté sur les profondeurs de champ dans le cinéma de Lautner et le raccord dans l'axe, lors de la scène où Mireille défait sa robe dos nu. Je ne sais plus le nom du film, je n'ai retenu que ce moment.  
Posté par imerege à 23:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
dimanche 19 avril 2015

Freaks (1932)

83 ans après, "Freaks" demeure un film inoubliable. La scène du mariage, la fuite des roulottes sous la tempête, les êtres rampant vers Monsieur Muscle pour l'achever, la tristesse de Frieda, la transformation de Cleo en monstre, l'homme tronc qui fume : on ne s'étonne pas que cet ovni cinématographique n'ait eu qu'un seul descendant -"Elephant man"-. "Freaks" n'est pas le genre de film qu'on peut reproduire chaque année en sifflotant.        
Posté par imerege à 23:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mardi 31 mars 2015

Bonnie and Clyde (1967)

Chouette film d'Arthur Penn. Jamais vu jusque-là. Je n'imaginais pas que c'était aussi décalé. Je retiens : la raideur boiteuse de Warren Beatty, la réplique de Faye Dunaway apprenant que le personnage incarné par Gene Wilder est un croque-mort, la scène totalement onirique avec la mère (quel grain de pellicule !), le bluegrass lancinant tantôt enjoué, tantôt ralenti, l'impuissance de Clyde, la fusillade finale et surtout ce qui la précède (l'enchaînement des plans), l'inquiétant shérif obstiné, le premier braquage de banque... [Lire la suite]
Posté par imerege à 10:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 7 mars 2015

Chef-d'oeuvre

Sans doute le film d'animation qui m'a le plus touché depuis que je suis né. Découvert au début des années 2000 au festival du court-métrage de Clermont-Ferrand. La Mort de Tau - Death of Tau
Posté par imerege à 23:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :