Une vieille grand-mère s'est voler la Vénus d'Urbin, oeuvre qu'elle avait miraculeusement acquise par des voies détournées.

Aujourd'hui, un comité exhorte les auteurs du larcin à lui restituer ce qui lui appartient.

Un seul mot d'ordre, en somme. "Rendez le Titien à sa mémère."