samedi 17 septembre 2016

Hybride.

Il détestait les voyages et les explorateurs. Et pourtant, Arthur s'apprêtait à régler sa note avant de repartir en expédition. Quinze ans avaient passé depuis qu'il avait quitté pour la dernière fois le Brésil et, pendant toutes ces années, il avait souvent rêvé d'une jeune fleuriste vêtue d'une blouse blanche, qui lui donnait une ravissante allure de chimiste. Chaque fois, une sorte de honte et de dégoût l'empêchait de lui parler. Eh quoi ? Faut-il narrer par le menu tant de détails insipides, d'événements insigni­fiants, surtout... [Lire la suite]
Posté par imerege à 11:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 17 septembre 2016

Chacun fait c'qui lui plaît

Chagrin d'amour, 1981. Plus encore qu'un éventuel comentaire zemmourien qui se désolerait du titre -on imagine le discours "triomphe de l'individualisme, conséquence inéluctable de la révolution soixante-huitarde-, ce sont les paroles qui m'intriguent. En 83, sur un vieux magnéto, je m'écorche les oreilles à tenter de les écrire. Mais il y a Valy et son accent à couper au couteau : "peau d'la chpelle ?", ça veut dire quoi ? Il y a quelques mois, je comprends qu'elle se désole "Porte de la Chapelle". Le reste se déroule comme une... [Lire la suite]
Posté par imerege à 11:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :