samedi 7 mars 2015

Chef-d'oeuvre

Sans doute le film d'animation qui m'a le plus touché depuis que je suis né. Découvert au début des années 2000 au festival du court-métrage de Clermont-Ferrand. La Mort de Tau - Death of Tau
Posté par imerege à 23:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

samedi 7 mars 2015

Papiers

Quand je vois le bordel de papiers qu'il y a à la maison, je me félicite que beaucoup de documents administratifs soient numérisés.
Posté par imerege à 09:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 4 mars 2015

Soumission

Rien de bien nouveau chez Houellebecq : un universitaire spécialiste de Huysmans qui s'étiole entre misère sexuelle et discours désenchanté sur le monde moderne constitue la figure centrale d'un récit de politique-fiction, où les analyses politiques -formulées par les uns et les autres- s'étirent sans fin. Le tout serti dans une forme très classique, très dix-neuvième où quelques scories affleurent -des métaphores éculées, quelques répétitions-. Houellebecq ne se renouvelle pas, n'invente rien de nouveau. S'il fait réfléchir ses... [Lire la suite]
Posté par imerege à 19:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mardi 3 mars 2015

Effet de parallélisme.

"Ca fait plaisir de voir un client aussi souriant ! - Ca fait plaisir de voir une caissière aussi souriante !"
Posté par imerege à 22:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
lundi 2 mars 2015

Modernité.

La modernité étant par définition un terme polysémique, elle suppose une diversité d'approches : philosophiques, sociologiques, littéraires... Si -quels que soient les domaines auxquels on l'applique- l'on associe ce concept à une forme de rupture, on concluera que vis-à-vis du conservatisme de leur temps, Baudelaire ou Flaubert étaient absolument modernes : les deux l'ont douloureusement éprouvé en subissant un procès. Puisque la société a réagi, c'est que par définition elle était réactionnaire et que Les Fleurs du... [Lire la suite]
Posté par imerege à 21:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 2 mars 2015

Chef-d'oeuvre

Splendide dessin de Luz dans Charlie. On le voit au lit avec sa gonzesse. Émotion, réconfort. J'ai presque envie d'en faire un poster tellement c'est beau.
Posté par imerege à 08:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,