samedi 26 octobre 2013

Cantat -2-

Extraits choisis de l'affreuse interview de Bertrand Cantat : « J’ai su très vite que je ne pourrais pas m’expliquer (...) Mes remords, ma souffrance, ma sensibilité, ça ne marchait pas dans cette histoire. » Moi, moi, moi. « Il ne fallait que du sordide, tout ce qui était beau a été occulté. » Vilains médias qui n'avez rien compris à cette histoire, comme je vous blâme ! On appréciera l'usage de l'adjectif "beau". Il est vrai qu'avant Vilnius, le chanteur avait l'habitude de faire la morale à tout le monde.
Posté par imerege à 21:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 25 octobre 2013

Obscénité

La palme du narcissisme est attribuée à Bertrand Cantat qui, dans le dernier numéro des Inrocks, orchestre une mise en scène quasi mythologique. Rappelons les faits : Marie Trintignant a été tuée de dix-neuf coups, dont quatre au visage. Cantat a purgé une peine assez légère au regard de ce meurtre. Il fait de la musique, ce qui est tout à fait son droit. Mais non. Ca ne lui suffit pas : il faut encore qu'il nous raconte son calvaire et le mette en parallèle avec celui qu'a subi la victime. La mise à plat est terrible, ignoble. Le... [Lire la suite]
Posté par imerege à 21:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 24 octobre 2013

La vie d'Adèle

Abdellatif Kechiche, tu es un cinéaste génial. Pourquoi perds-tu ton temps sur Léa Seydoux et compagnie, alors que ton film est unanimement reconnu comme un chef-d'oeuvre ? N'interfère pas avec tes états d'âme, même s'ils ont leur légitimité. Laisse-nous profiter de ton oeuvre tranquillement. Tu n'as même pas besoin de te défendre, ton immense talent parle pour toi.  
Posté par imerege à 15:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :