L'infâme brouet crypto-médiéval concocté par Laurent Voulzy a recueilli les suffrages des spectateurs, au détriment de "L'étourderie" composé par l'excellente Camille Dalmais. C'est dire à quel point les télespectateurs des Victoires de la Musique n'ont aucun discernement. On regretterait presque que l'intransigeant Thiéfaine, peut-être en quête de reconnaissance médiatique, soit allé se fourvoyer dans une telle manifestation, qui ignore des artistes auto-produits et fait voter les foules sur le principe de la télé-réalité.