Le 7 décembre 1970, le chancelier allemand Willy Brandt accomplit un geste qui fera le tour de la planète : il s'agenouille au Mémorial du résistant juif du ghetto, à Varsovie, pour honorer la mémoire des victimes de la barbarie nazie. C'est beau, c'est grand, ça vous arrache des larmes. Si tous les chefs d'état dont le pays s'est rendu coupable d'un massacre, pouvaient arrêter de se tenir debout pendant une commémoration et en faire autant, cela justifierait vraiment le sens du verbe "s'incliner", au-delà des discours officiels et des voeux pieux.