L'inénarrable Etienne Daho articule tellement mal ses chansons qu'à côté Pierre Palmade passerait presque pour un prof de diction. Ce matin encore à la radio, "Bleu comme toi", je crois... une chanson tellement eighties qu'on a envie de balancer les bras à la façon des Inconnus. "Isabelle a les yeux bleus".

J'ai toujours plaisir à penser que le verbeux et fumeux Daho psalmodie un semblant de bouillie dont il émerge "démon du goret". "Démon du goret, dam dam dam...". L'image me fait beaucoup rire. J'imagine volontiers qu'un Astaroth porcin se met à danser derrière le brushing Daho, pendant que des affiches du Conseil Général de la Corrèze se balancent aux quatre vents, fiers d'avoir financé un clip à la gloire d'un label qualité France...Gruick, gruick !